THOMAS Edmond, Ange, Clément

Né le 12 avril 1862 à Vougrey (Aube) ; garde-frein à la gare de Troyes ; secrétaire de la section de Troyes des cheminots du syndicat Guérard ; militant au POF, candidat aux législatives ; conseiller municipal de Troyes.

Ancien camelot, puis garde-frein à la gare de Troyes, Edmond Thomas fut secrétaire de la section de Troyes des cheminots du syndicat Guérard dès 1894 ; il fut démis de ses fonctions en 1897 puis renommé. Cette même année, il adhéra au POF et, doué d’une réelle éloquence, prit part, de janvier 1897 à septembre 1898, à de nombreuses réunions. Il fut un actif promoteur de l’idée de grève générale.

Il fut délégué au congrès socialiste de Paris, salle Japy (1899). Bien qu’il y représentât la circonscription de Bar-sur-Seine, la 1re et la 2e circonscriptions de Troyes, c’est dans l’arrondissement de Bar-sur-Aube qu’il avait été candidat aux élections législatives de 1898. Il avait obtenu 2 512 voix. Dans le même arr., il ne retrouva que 457 suffrages en 1906. Edmond Thomas fut délégué au congrès du POF de Montluçon (1898). Est-ce lui ou son homonyme Louis Thomas qui participa au congrès du POF à Épernay (1899) ? Edmond Thomas fut conseiller municipal de Troyes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9010, notice THOMAS Edmond, Ange, Clément, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 29 janvier 2010.

SOURCES : Arch. Dép. Aube, W 628, 630, 1286. — Comptes rendus des congrès. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes (Aube), op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément