BESLOUIN Henri

Par Jean-Jacques Doré, Gilles Pichavant

Cheminot ; communiste de Seine-Inférieure [Seine-Maritime].

Henri Besloin, secrétaire du syndicat unitaire (CGTU) des Cheminots de Gournay-en-Bray (Seine-Inférieure,Seine-Maritime), fut délégué au congrès constitutif de la 19ème Union régionale unitaire à Rouen le 28 mars 1926. la 19ème UR regroupait les Unions départementales de la Seine-Inférieure et de l’Eure.

Réélu secrétaire en 1927, il prit la parole le 26 août au nom du syndicat lors de l’inauguration de la salle Jean Jaurès à Gournay,, avant de passer la parole à Darnet*, le secrétaire de la cellule communiste, Gautier, député, et Rambaud responsable de l’Union CGTU des cheminots de l’État, .

En 1928, Henri Besloin fut candidat communiste aux élections législatives en Seine-Inférieure (circonscription de Neufchatel-en-Bray). Il rassembla 831 suffrages (5,5%), contre 901 (6,1%) au candidat socialiste Giffard*, et 13029 voix au candidat de droite qui fut élu au 1er tour.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article902, notice BESLOUIN Henri par Jean-Jacques Doré, Gilles Pichavant, version mise en ligne le 30 mai 2020, dernière modification le 30 mai 2020.

Par Jean-Jacques Doré, Gilles Pichavant

SOURCES : Le Proléraire Normand, 9 septembre 1927, supplément au numéro du 13 avril 1928 — Direction des affaires sociales de la préfecture de Seine-Maritime, dossiers non versés aux archives.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément