TISSOT Henri

Par Marie-Louise Goergen

Né le 4 novembre 1911 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; ouvrier professionnel puis maître ouvrier ; secrétaire général du syndicat CGT des cheminots de Marseille (1950-1963) ; membre du conseil national de la Fédération (1951-1961).

Doté du certificat d’études primaires, ajusteur électricien de formation, Henri Tissot fut ouvrier professionnel de première classe à Marseille-Centre, avant de devenir maître ouvrier en 1958. Adhérent de la CGT depuis 1926, il fut responsable, avant-guerre, de la section syndicale Matériel et Traction des sédentaires. Il adhéra au Parti communiste en 1943 et fut combattant FFI au dépôt d’Arenc à Marseille.
La Libération arrivée, il participa à la première école de section. Il fut successivement secrétaire de la cellule François Barbini, membre de la section Saint-Mauront-Bellevue et secrétaire de la cellule Cabassu.
En 1950 il devint secrétaire général du syndicat des cheminots de Marseille, fonction qu’il exerça jusqu’en 1963. Il fut parallèlement membre du bureau et secrétaire adjoint du 1er secteur fédéral des cheminots CGT et, à ce titre, membre du conseil national de la Fédération. Henri Tissot exerça également des responsabilités interprofessionnelles, faisant partie de la commission administrative de l’Union départementale CGT, et fut responsable local d’organisations de masse telles que le Mouvement de la Paix.
Il s’était marié avec Jeanne Solinas, sans profession.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9064, notice TISSOT Henri par Marie-Louise Goergen, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 2 février 2012.

Par Marie-Louise Goergen

SOURCES : Arch. Fédération CGT des cheminots. — Comptes rendus des congrès fédéraux. — La Marseillaise, 6 janvier et 24 novembre 1952 ; 11 avril, 18 et 24 juin, 9 octobre 1953 ; 18 juin 1956 ; 19 février 1957 ; 2 mai 1962. — Notes de Jean-Pierre Bonnet. — Autobiographie établie par l’intéressé. — Notes de Jean-Claude Lahaxe et de Robert Mencherini.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable