TOLLARI Jules, François

Par Jacques Girault

Né le 19 février 1905 à La Garde (Var), mort le 25 mars 1984 à Toulon (Var) ; cheminot chauffeur ; militant communiste ; conseiller municipal ; résistant.

Fils de journaliers d’origine italienne (province de Cuneo), manœuvre au dépôt de chemins de fer de Carnoules (Var) depuis janvier 1930, puis chauffeur de route, Jules Tollari, militant communiste, fut élu conseiller municipal de La Farlède sur la liste du Front populaire à direction socialiste SFIO, le 10 avril 1938, avec 134 voix sur 349 inscrits après avoir obtenu 108 voix au premier tour.

Déchu de son mandat le 15 février 1940, il avait, dans une lettre au maire, le 16 janvier 1940, désapprouvé l’URSS et condamné l’hitlérisme. Le conseil fut dissous le 29 novembre 1941. Membre du groupe FTPF, Jules Tollari participa à ses actions à partir de septembre 1943. Habitant désormais Carnoules, il fut désigné, au titre des MUR, en tant que « sympathisant communiste », comme membre de la délégation municipale, le 18 octobre 1944 (commissions de l’assistance, des eaux, de l’hygiène et de l’électricité). Élu sur la liste d’ "Union républicaine antifasciste" le 29 avril 1945 avec 542 voix (dernière position) sur 1 174 inscrits puis sur la liste d’ "Union ouvrière et paysanne" le 26 avril 1953, avec 577 voix sur 823 votant, il participa aux commissions des fêtes, des sports et du cimetière. Il ne se représenta pas en fin de mandat. Nommé mécanicien de route en 1947 à Marseille-Blancarde, il fut révoqué en 1948 par le conseil de discipline à la suite des grèves. Il travailla alors à Carnoules dans des entreprises de démolition de matériel ferroviaire.

Marié en 1929 à La Farlède, père de deux enfants, veuf en 1932 alors qu’il résidait à Carnoules, Jules Tollari revint habiter dans sa famille à La Farlède. Remarié en 1939 avec la veuve d’un cheminot, veuf à nouveau en 1973, il était toujours membre du Parti communiste français à la fin des années 1970.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9069, notice TOLLARI Jules, François par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 2 octobre 2015.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 2 M 7 35 2, 18 M 91, 99, 3 Z 2 14, Cabinet. — Arch. Com. Carnoules. — Notes de Henri Cèze et de Jean-Marie Guillon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément