ANDRÉ Maurice

Par Paulette Cavailler

Né le 9 avril 1885 à Evry-les-Châteaux (Seine-et-Marne) ; mort le 24 août 1929 à Grisy-Suisnes (Seine-et-Marne) ; militant socialiste.

Fils d’un marchand de vins établi à Evry-les-Châteaux, M. André ne quitta ce village qu’après son mariage pour s’installer dans un village voisin, Grisy-Suisnes.

Après la guerre de 1914-1918, il adhéra au Parti socialiste.

Le 24 avril 1921 au congrès de la Fédération socialiste de Seine-et-Marne, il fut nommé délégué à la propagande pour l’arrondissement de Melun puis, le 24 septembre 1922, il fut élu conseiller d’arrondissement du canton de Brie-Comte-Robert ; il fut réélu le 19 juillet 1925.

Le 5 janvier 1924, il était nommé trésorier du groupe SFIO de Grisy-Suisnes.

À la suite d’un accident de travail le 24 août 1929 qui nécessita l’amputation d’un doigt, il mourut subitement à l’âge de quarante-quatre ans laissant une veuve et une fille. Il appartenait depuis quelques mois à la Loge « Les Enfants d’Iram » de Melun.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article90772, notice ANDRÉ Maurice par Paulette Cavailler, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 27 avril 2021.

Par Paulette Cavailler

SOURCES : Le Travail de Seine-et-Marne, 1921-1929, principalement l’article nécrologique du 15 septembre 1929.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément