ANDRÉ Paul, Élie, Alphonse

Par Jacques Girault

Né le 11 juin 1889 à Toulon (Var), mort le 26 septembre 1973 à Toulon ; ouvrier en régie directe à l’Arsenal maritime ; militant communiste et syndicaliste du Var.

Fils d’un ouvrier boulanger, P. André se maria dans la ville en mars 1911 et eut trois enfants. Ouvrier en régie directe à l’Arsenal maritime (septembre 1909-avril 1910), puis ouvrier auxiliaire, il devint ouvrier temporaire le 12 juillet 1922 (travaux hydrauliques). Électricien à partir du 29 octobre 1923, il fut titularisé le 9 juillet 1937. Militant communiste dès 1923, syndicaliste, il était depuis 1935 secrétaire de la cellule communiste des Routes. Pendant la guerre, il fut au cœur de l’organisation clandestine communiste dans le quartier des Routes. Chef d’équipe temporaire en juin 1947, il partit à la retraite, le 15 avril 1949. Il milita au Parti communiste jusqu’à sa mort survenue à Toulon, le 26 septembre 1973. Le Petit Varois - La Marseillaise, quatre jours plus tard, annonçait le décès d’un « des pionniers du Parti à l’Arsenal »,

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article90777, notice ANDRÉ Paul, Élie, Alphonse par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 3 novembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Troisième Région mar. CN 14, dossier individuel, 2 G 2 439. — Presse locale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément