ANTENAT Victor

Par Étienne Kagan

Ouvrier mineur ; syndicaliste et socialiste de Gemmelaincourt-Saint-Menge (Vosges) et de Chaligny (Meurthe-et-Moselle).

En 1919, Victor Antenat était secrétaire du syndicat des mineurs de Gemmelaincourt-Saint-Menge (Vosges). Après la fermeture de cette petite houillère à la fin de l’année 1919, il vint travailler à la mine de fer de Maron-Val-de-Fer. D’abord membre du syndicat unitaire, il organisa en 1929 le syndicat confédéré des mineurs de Chaligny (Meurthe-et-Moselle) dont il devint le secrétaire. En janvier 1930, il fut élu délégué mineur contre Castagno, secrétaire du syndicat unitaire. Lors de la réorganisation de la Fédération des mineurs de l’Est, en juin 1931, il en devint le secrétaire, poste qu’il conserva jusqu’en 1939. À la réunification (30 novembre 1935), il resta secrétaire du syndicat de Chaligny, mais, battu aux élections de délégué mineur par Boutron, ex-unitaire, il fut élu secrétaire administratif du syndicat (février-mars 1936). De 1936 à 1939, il mena une propagande active dans tout le département de Meurthe-et-Moselle. En 1940 il appartenait au bureau de la Fédération CGT de la Mine. Partisan de la négociation, il participa aux discussions sur les conventions collectives à tous les niveaux. Il fut un membre actif de la section socialiste de Neuves-Maisons, puis de Chaligny. En 1940, il se retira dans les Vosges et ne joua plus de rôle important dans le mouvement syndical du département.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article90889, notice ANTENAT Victor par Étienne Kagan, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 28 avril 2021.

Par Étienne Kagan

SOURCES : Le Réveil ouvrier, 1919 et 1929-1939. — Le Populaire de l’Est, 1930-1936. — Notes de Stéphane Sirot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément