ANTOINE Louis

Par Roger Martin

Né le 15 février 1902 à Saint-Dié (Vosges), mécanicien en cycles dans cette ville, Louis Antoine fut candidat « communiste indépendant » à l’occasion des élections législatives partielles dans la circonscription de Saint-Dié en 1933. Il était alors qualifié de renégat par l’hebdomadaire communiste L’Est ouvrier et paysan.

Antoine Louis figure sous le numéro d’ordre 583 dans la Liste noire n° 7, septembre 1937 avec la mention suivante : « Exclu pour la deuxième fois en juin 1936 par la section de Saint-Dié pour calomnies envers les dirigeants de la section et politique scissionniste. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article90908, notice ANTOINE Louis par Roger Martin, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 28 avril 2021.

Par Roger Martin

SOURCES : Arch. Dép. Vosges, 8 M 77. — L’Est ouvrier et paysan, 24 juin 1933.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément