ARNOULD Henri

Par Pierre Schill

Né le 25 septembre 1897 à Clouange (Lorraine annexée), mort le 13 août 1939 à Homécourt (Meurthe-et-Moselle) ; bobineur à l’usine sidérurgique d’Hagondange (Moselle) ; conseiller municipal communiste d’Amnéville (Moselle).

Fils de Achille, ouvrier dans la métallurgie, et de Catherine née Perrin, Henri Arnould se maria avec Marie-Anne née Pfister le 23 janvier 1900 à Brumath (Bas-Rhin) ; ils eurent trois enfants.

Henri Arnould, fils d’un métallurgiste, résida à Clouange jusqu’en décembre 1923, date de son départ pour Amnéville (Moselle). Il s’installa à partir de janvier 1926 en Alsace à Schiltigheim (Bas-Rhin) avant de revenir en mai 1928 à Clouange. Il quitta à nouveau cette commune en avril 1929 pour s’installer à Homécourt (Meurthe-et-Moselle).

Il fut élu sur la liste communiste aux élections municipales du 3 mai 1925 à Amnéville en obtenant 643 voix sur 1 124 suffrages exprimés pour 1 130 votants sur 1 302 électeurs inscrits.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article91113, notice ARNOULD Henri par Pierre Schill, version mise en ligne le 5 janvier 2013, dernière modification le 4 mai 2021.

Par Pierre Schill

SOURCES : Arch. Dép. Moselle, 243 Z 20 et 243 Z 21, 303 M 91. — Archives municipales d’Amnéville (Moselle) : procès verbaux des élections et fichier domiciliaire (renseignements fournis par Philippe Guebel). — IIIe congrès de la CGTU. — État civil et fichier domiciliaire de la commune de Rombas (Moselle) : renseignements fournis par Jean-Luc Pironio. – État civil de la commune d’Homécourt (Meurthe-et-Moselle). — Edmond Haacké, Amnéville-les-Thermes. Regards sur le passé, Amnéville, Adac, 1991, 283p. — Notice de DBMOF par Étienne Kagan.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément