TRAVERSIER Louis, Henri

Par Jean-Pierre Bonnet

Né le 28 mai 1913 à Vernoux (Ardèche), mort le 26 avril 1991 à Bourg-les-Valence (Drôme) ; chef de train ; syndicaliste CGT et militant communiste de la Drôme, membre du bureau de l’Union Méditerranée des cheminots CGT.

Fils d’un cultivateur et d’une ménagère, adopté comme pupille de la Nation en décembre 1919, Louis Traversier, ébéniste de formation, entra à la SNCF en 1937 en qualité d’ouvrier et militait alors à la CGT réunifiée. Au lendemain de la guerre, devenu chef de train à Valence (Drôme), Louis Traversier prit d’abord des responsabilités au Parti communiste auquel il avait adhéré en 1944. Il fut élu, dès le début des années 1950, secrétaire de la section des cheminots de Valence et membre du comité fédéral de la Drôme.

L’engagement syndical de Louis Traversier à la CGT se fit progressivement. Connu pour son efficacité et sa disponibilité, il futélu en avril 1951 délégué suppléant auprès du directeur général au titre de l’Union Méditerranée, réélu en 1955 et en 1959. À partir de 1960, il devint secrétaire du secteur de Valence, puis membre du bureau de l’Union et à ce titre il siégeait au conseil national de la Fédération.

Chargé, dans l’Union, de la formation des militants, Louis Traversier fut le pionnier de l’éducation syndicale décentralisée, préférant le travail par petits groupes au plus près du terrain à l’organisation des écoles syndicales qui rassemblaient les militants de toute la région. Un témoignage de l’époque décrit Louis Traversier comme un personnage « ferme, mais tolérant et compréhensif, fraternel », qui mettait en confiance les jeunes militants qui lui étaient confiés. Après son départ à la retraite en 1968, il fut secrétaire de la section CGT des cheminots retraités de Valence jusqu’en 1981.

Louis Traversier s’était marié en mai 1931 à Valence avec Antonia Galboud et était père de plusieurs enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9122, notice TRAVERSIER Louis, Henri par Jean-Pierre Bonnet, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 14 février 2009.

Par Jean-Pierre Bonnet

SOURCES : Arch. Fédération CGT des cheminots. — Comités fédéraux du PCF. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément