AUBENEAU Ernest [AUBENEAU Jean, Ernest, Delphin

Par Alain Dalançon

Né le 18 juin 1874 à Cherves (Vienne) ; instituteur ; militant syndicaliste de la Fédération unitaire de l’enseignement ; militant socialiste puis communiste dans la Vienne.

Fils de Jean Aubeneau, maçon, et de Marie Flaireau, sans profession, Ernest Aubeneau devint instituteur. Il effectua son service militaire d’octobre 1895 à juin 1896 au 32e régiment d’infanterie à Châtellerault, et en sortit caporal.

Il était en poste à Loudun (Vienne) quand il se maria, le 12 août 1899, avec Ernestine Blanchon, à Ouzilly (Vienne) où il effectua ensuite toute sa carrière jusqu’à sa prise de retraite comme directeur d’école au 1er octobre 1930. Il obtint en 1913 pour sa fille aînée, Jeanne, née en 1900, une demi-bourse pour qu’elle étudie à l’école primaire supérieure de filles de Poitiers.

Ernest Aubeneau était un militant du Parti socialiste SFIO avant-guerre, secrétaire de la section de Lencloître (Vienne). Dans des articles anonymes du Socialiste de la Vienne, il estimait que les instituteurs étant des travailleurs, confrontés comme les autres à un patron, en l’occurrence l’État, devaient pouvoir se syndiquer et faire grève. Il appartenait d’ailleurs à un groupement de la Fédération nationale des syndicats d’instituteurs, dont Alphonse Bouloux était le secrétaire.

Il avait deux enfants quand il fut remobilisé en août 1914. Sergent major en 1915, il passa à partir de 1917 dans différents régiments de la Territoriale et fut démobilisé en décembre 1918.

Ernest Aubeneau fut l’un des quatre membres du bureau du Syndicat des membres de l’enseignement public de la Vienne constitué en 1919, dont Alphonse Bouloux était le secrétaire. Il participa au congrès de la Fédération des syndicats des membres de l’enseignement laïque (FSMEL) à Paris en août 1920, et se félicita du nouveau rejet de la fusion avec les syndicats issus des amicales, regroupés dans la Fédération des syndicats d’instituteurs et d’institutrices qui, en 1920, se transforma en Syndicat national.

En 1921, Ernest Aubeneau était par ailleurs secrétaire de la section communiste de Lencloître.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article91280, notice AUBENEAU Ernest [AUBENEAU Jean, Ernest, Delphin par Alain Dalançon, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 27 février 2021.

Par Alain Dalançon

SOURCE : Arch. Nat. F7/13749, rapport du 11 octobre 1929.— JO, lois et décrets, 23 mars 1913,16 septembre 1931. — Arch. Dép. Vienne, état civil, registre matricules. — Arch. IRHSES, L’Action corporative, Bulletin du Sindicat des membres de l’enseignement public de la Charente et de la Vienne, 1919-1922. — Le Socialiste de la Vienne, BNF, Gallica, 1910-1914 (note de Louis Botella).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément