AUBERT Marcel, Louis, Victor

Par Jacques Girault

Né le 20 août 1906 à Saint-Maximin (Var), mort le 3 avril 1965 à Brignoles (Var) ; viticulteur ; militant communiste ; résistant.

Fils de Henri Aubert, viticulteur, Marcel Aubert reçut les sacrements catholiques et obtint le certificat d’études primaires. Cultivateur-propriétaire, il se maria religieusement à Nans (Var) en février 1929 mais ne fit pas donner de sacrements à son fils. Il fut secrétaire du cercle du Réveil social en 1930. À l’inverse de son père, il resta membre du Parti communiste, militant actif, parlant bien. Candidat aux élections municipales de Saint-Maximin, il obtint le 5 mai 1935, 70 voix sur 763 inscrits. Membre de la coopérative vinicole « l’Amicale » en 1937, il faisait partie de la commission paysanne de la section communiste. Il habitait alors Nans-les-Pins, commune voisine et fut un des membres du comité créé à la suite du Rassemblement paysan de Brignoles le 26 juin 1938. Mobilisé en septembre 1939 dans les Vosges, revenu à Saint-Maximin, il participa aux actions de Résistance avec ses camarades communistes et fut enrôlé dans les FFI (groupe Oran).
Après la guerre, militant du Parti communiste français, candidat aux élections municipales, secrétaire de la section communiste en 1955, il décéda à l’hôpital de Brignoles et fut enterré civilement.
Son fils était membre du PCF.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article91323, notice AUBERT Marcel, Louis, Victor par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 27 février 2019.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 4 M 59 4 4, 3 Z 2 14. — Archives privées. — Sources orales. — Renseignements fournis par le fils de l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément