AUBERT Victor [AUBERT Élie, Victor]

Par Jacques Girault

Né le 13 février 1867 à Hyères (Var), mort le 10 janvier 1946 à Hyères ; négociant ; militant socialiste SFIO ; conseiller municipal d’Hyères.

Fils d’un bouchonnier, Victor Aubert, négociant en vins, se maria dans la commune en octobre 1904 et s’y remaria en juin 1931. Il faisait partie de la Symphonie hyéroise et assurait le secrétariat du syndicat des musiciens. Il était membre du comité pour la représentation proportionnelle qui se créa lors des élections municipales de 1912, et du comité de soutien à la candidature Renaudel en 1914. Candidat aux élections municipales en 1919, il obtint sur la liste de gauche, le 30 novembre, 850 voix sur 3 535 inscrits. Il dirigeait le concert organisé par les socialistes, le 3 août 1920, en l’honneur de Jaurès. Socialiste SFIO, il faisait partie du comité cantonal qui présentait la candidature d’Henri Alquier (dont il était l’oncle) pour le conseil général en 1922 et assurait la trésorerie du comité pour l’amnistie. Il figurait sur la liste du « Bloc des gauches et d’intérêt local » et fut élu au deuxième tour, le 2 mars 1924. Candidat sur la liste du « Cartel des gauches et d’intérêt local », il obtint le 3 mai 1925, 1 303 voix sur 3 537 inscrits et fut élu, le dimanche suivant avec 1 482 voix.
Candidat sur la liste de « Concorde républicaine et d’intérêt local », il obtint 1 342 voix sur 4 035 inscrits et fut élu, le 12 mai 1929 avec 1 387 voix. Alors retiré des affaires, il était administrateur du Bureau de bienfaisance.
Il ne se représenta pas en 1935. Il avait, comme la majorité de la section, préféré le Parti socialiste de France à la fin de 1933 et ne militait plus par la suite.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article91328, notice AUBERT Victor [AUBERT Élie, Victor] par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 27 février 2019.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F7/13021. — Arch. Dép. Var, 2 M 7 24 2, 28 2, 30 2, 31 1, 32 2 ; 3 Z 2 5, 9. — Presse locale. — Sources orales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément