TRONCHON Ernest, Eugène

Par Jean-Luc Pinol

Né le 23 août 1885 à Compans (Seine-et-Marne), mort le 25 février 1955 à Noisy-le-Sec ; cheminot mécanicien ; président de la Fédération nationale des mécaniciens et chauffeurs.

Fils d’un cantonnier sur la ligne des chemins de fer du Nord, Ernest Tronchon habitait à Noisy-le-Sec (Seine). Mécanicien à la Compagnie des chemins de fer de l’Est, il était président de la Fédération nationale des mécaniciens et chauffeurs, faisant fonction de wattmen des chemins de fer de France, des colonies et pays de protectorat. Cette fédération, fondée en novembre 1920, déclarée en 1926, avait son siège au domicile de Tronchon. Aux termes de ses statuts, elle avait pour but de grouper les mécaniciens et chauffeurs et de défendre leurs intérêts généraux. En 1933, elle groupait 15 000 adhérents environ. Le bureau était constitué, outre Tronchon, de Léon Meunier, secrétaire général et d’Antonin Valarier, trésorier. À cette date, l’orientation syndicale de la fédération était considérée comme très proche de celle de la CGT.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9147, notice TRONCHON Ernest, Eugène par Jean-Luc Pinol, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2008.

Par Jean-Luc Pinol

SOURCE : Arch. PPo. 308.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément