GAILLARD

Par André Balent

Ce militant était peut-être apparenté à Étienne Gaillard*.

Propriétaire d’une exploitation agricole à Saint-Estève (Pyrénées-Orientales), Gaillard était considéré par la police comme l’organisateur du congrès de la fédération communiste des Pyrénées-Orientales qui se réunit à Saint-Estève le 13 janvier 1924. Il présida les travaux de ce congrès où étaient représentées, outre Saint-Estève, cinq sections du Parti communiste : Perpignan (André Marty* et ses deux frères), Rivesaltes (Cabannes, maire de la commune et trois autres personnes), Prades (un délégué) Saint-Laurent-de-Cerdans (un délégué), Baho (un délégué). André Marty*, le principal orateur de ce congrès, parla de l’occupation de la Ruhr et de la tactique électorale du parti.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article91789, notice GAILLARD par André Balent, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

Par André Balent

SOURCE : Arch. Dép. Pyrénées-Orientales, versement du cabinet du préfet (16 septembre 1959), liasse 111 (PC et CGTU, 1921-1924), rapport du commissaire spécial de Perpignan au préfet des Pyrénées-Orientales, 14 janvier 1924.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément