GAILLOT Aimé

Ouvrier à l’Arsenal de Rochefort (Charente-Inférieure, Charente-Maritime) ; syndicaliste CGTU de Charente-Inférieure.

Ouvrier à l’Arsenal de Rochefort (Charente-Inférieure, Charente-Maritime) et secrétaire adjoint du syndicat CGTU des ouvriers du port en 1922-1923 (voir F. Julien* et F. Dupuy*). Aimé Gaillot fut élu, en 1923-1924 secrétaire administratif de l’UD-CGTU ; au congrès de cette organisation qui se tint le 5 octobre 1924 à Rochefort, en présence de quinze délégués représentant seize syndicats (sur vingt-six), il présenta le rapport moral en regrettant l’abandon de ses fonctions du secrétaire général F. Dupuy et l’absence de certains délégués, ouvriers comme lui à l’Arsenal, « craignant pour leur situation, en raison de leurs opinions politiques et syndicales et préférant ne pas voir renouveler leur mandat ».

Voir également Gailleaud* de l’UL de Saintes et Gaillot Gaston* avec lesquels Aimé Gaston ne semble pas se confondre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article91825, notice GAILLOT Aimé , version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Nat. F7/12978, rapports du 11 octobre 1923 et du 13 octobre 1924.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément