GALLONI Jean

Par Antoine Olivesi

Né le 11 janvier 1912 à Bastia (Corse). Fils de maçon, il fit ses études au lycée de Bastia jusqu’à seize ans (première partie du baccalauréat). Il fut ensuite docker de 1928 à 1933 puis consignataire de marchandises à la compagnie Fraissinet, et docker à nouveau de 1941 à 1959.

Jean Galloni adhéra à la CGT et au Parti communiste en 1928, influencé par le sentiment d’injustice qui régnait dans le système d’embauche des dockers sur les quais. Il fut secrétaire adjoint du syndicat des dockers de la Corse de 1928 à 1939, secrétaire clandestin de 1940 à 1943, secrétaire de 1948 à 1959, secrétaire adjoint de l’UL-CGT de Bastia et de l’UD-CGT de la Corse dans la même période, membre de la commission nationale des ports et docks de 1950 à 1964.

J. Galloni participa à toutes les actions politiques et syndicales, notamment à Bastia en juin 1936 contre la Compagnie Fraissinet (voir H. Castello*), et au congrès régionaux et nationaux de son syndicat et de son parti. Arrêté pendant l’Occupation, il fut relâché à la veille de la Libération, en 1943, et prit la tête des dockers pour organiser le ravitaillement de la ville de Bastia. Il a été candidat du Front National en 1945, à Piazzole-Gregga, aux élections municipales, puis du Parti communiste, en 1950, à Ville-di-Pietra-bugno, tête de liste chaque fois, mais ne fut pas élu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article91943, notice GALLONI Jean par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

Par Antoine Olivesi

ŒUVRE : Plusieurs articles, compte rendus de congrès ou de manifestations dans la presse communiste ou syndicale locale ou régionale.

SOURCES : Réponse au questionnaire — Petit Bastiais, 20 juin 1936.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément