GALSOMIAS Jean, Daniel, Sauveur

Par André Balent

Né le 26 janvier 1914 à Prats-de-Mollo (Pyrénées-Orientales), tué au combat le 18 juin 1940 à Pierrefontaine-lès-Varans (Doubs) ; instituteur des Pyrénées-Orientales ; militant socialiste SFIO

Jean Galsomias était le fils de Michel, hôtelier à Prats-de-Mollo et de Marie Bourges. Il avait épousé Thérèse Sors.

Jean Galsomias, originaire de Prats-de-Mollo (Pyrénées-Orientales) semble avoir fréquenté dans un premier temps l’école primaire supérieure de Prades (Pyrénées-Orientales). Normalien à Perpignan (Pyrénées-Orientales) il fut un des créateurs et un des militants en vue du groupe d’Étudiants socialistes de Perpignan (voir aussi Lucie Justafré, Pierre Mau, deux instituteurs de la même génération qui ont fréquenté le même groupe d’Étudiants socialistes et qui l’ont bien connu).
Instituteur, il était, en 1939, en poste à Ille-sur-Têt (Pyrénées-Orientales)

Officier de réserve, il fut mobilisé en 1939 au centre mobilisateur de l’Infanterie d’Auch (Gers) et fut affecté au 214e régiment d’Infanterie. Il fut tué au combat dans le Doubs à la fin de la guerre (1939-1940). Il reçut la citation suivante : "Excellent officier. Le 18 juin 1940, s’est porté seul et en plein jour au devant de l’ennemi, surprenant un conducteur de char léger ennemi et le ramenant à l’intérieur de la position. A trouvé la mort dans une patrouille au cours de laquelle il a montré la plus grande bravoure".

Il fut déclaré mort pour la France. Son nom figure sur les monuments aux morts de Prats-de-Mollo, d’Ille-sur-Têt et de Prades. Il est également inscrit sur la plaque commémoratives des instituteurs morts pendant les deux guerres mondiales du XXe siècle.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article91962, notice GALSOMIAS Jean, Daniel, Sauveur par André Balent, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 4 octobre 2021.

Par André Balent

SOURCES : Maurice Iché, "Instituteurs illois morts pour la France", Cahiers des Amis du vieil Ille et des villages voisins, 234, septembre 2021, p. 25 (article posthume, reprise d’un article déjà publié en 1980, dans le n° 73) . Voir aussi la liste des morts illois de la Deuxième Guerre mondiale, p. 16. — Entretiens avec Mme Lucette Pla-Justafré (Ille-sur-Têt, 22 juillet 1983) et M. Pierre Mau (Céret, 28 juin 1984). — Site MemorialGenWeb, consulté en novembre 2018.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément