ALLARD Camille

Par Jacques Omnès

Né le 2 juillet 1885 à Saint-Cier-d’Abzac (Gironde), mort le 1er octobre 1957 à Angers (Maine-et-Loire) ; cheminot ; syndicaliste CGTU de la Mayenne.

Fils de cultivateurs, Camille Allard était cheminot et syndicaliste.
C’est sans doute lui qui fut, avec Jean Cornec* et Albert Mourocq, membre de la commission de vérification des mandats au cours du IIIe congrès de la sixième Union régionale de la CGTU (Finistère, Côtes-du-Nord, Ille-et-Vilaine, Mayenne) qui eut lieu à Laval (Mayenne) à la Pentecôte en 1925.
Camille Allard fut élu secrétaire du syndicat unitaire des cheminots de la Chapelle-Anthenaise (Mayenne) à sa création, le 5 décembre 1925. Ce syndicat comptait trente adhérents.
En 1935 il était archiviste du « syndicat des travailleurs des chemins de fer de l’État de Château-Gontier » (Mayenne) créé en décembre. En février 1937 il n’était plus membre du bureau. Voir Louis Chailleux, Firmin Desmottes, Constant Taburet.
Camille Allard s’était marié à Livry-Gargan (Seine-et-Oise, Seine-Saint-Denis) le 24 décembre 1931 avec Marguerite Trémulot.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article92, notice ALLARD Camille par Jacques Omnès, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 16 novembre 2008.

Par Jacques Omnès

SOURCES : Arch. Dép. Mayenne, notamment 1 W 2892. — La Vie ouvrière, 12 juin 1925.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément