GARAND Antoine

Ouvrier verrier de Rive-de-Gier (Loire). Militant syndicaliste majoritaire, Antoine Garand vota pour l’ordre du jour de septembre 1918, qui, à l’initiative de Frécon, interdisait de faire appel aux orateurs n’appartenant pas à la CGT.

Antoine Garand fut délégué de la section de Rive-de-Gier lors la réunion du syndicat national des verriers à vitres du Nord et du Midi, tenu les 20 et 21 avril 1919 à Paris. Il fut élu secrétaire de séance présidée par Schneider* d’Aniche (Nord). L’assemblée maintint inchangé le bureau syndical et A. Garand demeura donc trésorier, J. Sigward étant secrétaire* (cf. Compte rendu du 16e congrès national du syndicat « Verre à vitres »).

Lors du congrès de la fédération du verre, tenu du 3 au 6 septembre 1919 à la Grange-aux-Belles, Antoine Garand fut membre de la commission de contrôle financier avec Bernard Laurent, J-B Denis*, et Guichard Joseph*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article92075, notice GARAND Antoine, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 19 mai 2019.

SOURCES : La Voix des Verriers, organe de la fédération nationale du verre (BNF).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément