VALNAUD Jean, Joseph, Paul

Par Louis Botella

Né le 22 avril 1930 à Tronget (Allier), mort le 15 avril 2014 à Marseille (Ve arr.) (Bouches-du-Rhône) ; surveillant des installations électriques ; secrétaire général de la Section technique nationale Service électrique et signalisation (SES) et membre du bureau fédéral de la Fédération FO des cheminots (1961-1966) ; militant socialiste SFIO (1953-1997) ; libre penseur.

Fils d’un forgeron puis cheminot et d’une mère au foyer, Jean Valnaud entra, après l’obtention du brevet élémentaire, au centre d’apprentissage de la SNCF de Moulin Neuf à Chambly-sur-Oise (Oise). À la suite de sa réussite à l’examen de fin d’apprentissage, il fut nommé en octobre 1949 mineur ouvrier professionnel à Gannat (Allier). Il devint successivement ouvrier professionnel puis surveillant du Service électrique et signalisation à Venarey-les-Laumes (Cote-d’Or).
Étant socialiste et athée, il adhéra à Force ouvrière en 1949 dès son entrée à la SNCF. Lors de son arrivée en Côte-d’Or, il devint trésorier du syndicat des Laumes et y assuma la fonction de représentant de son syndicat au comité mixte des ateliers SES. Il prit une part active à la grève d’août 1953.
En novembre 1957 et en février 1960, il participa aux conférences nationales SES organisées par sa fédération et en avril 1961 à Gannat (Allier) au congrès de l’Union Sud-Est. Le 1er juin 1961, il obtint sa mutation à Marseille.
Le secrétariat fédéral, au cours de sa séance du 6 novembre 1961, proposa Jean Valnaud pour assumer les fonctions de secrétaire général de la Section technique nationale SES, en remplacement de Georges Poulet, démissionnaire pour raisons personnelles. En janvier 1963, ce mandat lui fut renouvelé. Mais en avril 1966, il ne fut pas candidat à un nouveau mandat.
Il fut par la suite délégué du personnel à la Section Équipement de Marseille-Nord. En 1968, il fut l’un des principaux acteurs de Force ouvrière lors de la grève de mai-juin. En 1973, il fut élu responsable de la branche Équipement de l’Union régionale de Marseille et représenta son organisation au comité mixte professionnel régional de la région de Marseille.
Il adhéra en 1953 à la section socialiste SFIO de Venarey-les-Laumes et devint par la suite secrétaire de cette section, à la suite de la démission de Murgey, ancien secrétaire de mairie et à la retraite depuis quelques années. À son arrivée à Marseille en 1961, il continua à militer au sein de la SFIO puis du Parti socialiste. En 1997, il ne demanda pas le renouvellement de sa carte et adhéra l’année suivante à la Libre pensée.
Marié avec une « femme au foyer », il fut père de trois enfants : une fille coiffeuse et deux fils, l’un étant monteur en téléphonie et l’autre cusinier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9228, notice VALNAUD Jean, Joseph, Paul par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 22 novembre 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots. — Le Cheminot du Sud-Est, mars 1958. — Le Rail syndicaliste, 1960-1966. — Informations transmises en février 2003 par Jean Valnaud. — Notes de Marie-Louise Goergen et de Noël Mazet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément