GASPARI Louis, Hippolyte

Par Claude Pennetier

Né le 7 décembre 1872 à Villers-Cotterêts (Aisne) ; militant socialiste puis communiste ; conseiller municipal de Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis).

Fils d’un surveillant au dépôt de mendicité, Louis Gaspari fut élu conseiller municipal socialiste de Saint-Denis (Seine), en 22e position (sur 36), le 30 novembre 1919 sur la liste conduite par Gaston Philippe*. Il adhéra peut-être au Parti communiste après le congrès de Tours, mais dans ce cas, rompit très vite avec la section communiste puisqu’il se présenta, le 14 mai 1922, pour être adjoint, contre le communiste Gilbert Pinton* qui obtint dix-neuf voix contre quatorze. Lors des élections de mai 1925, Louis Gaspari se représenta, sans succès, sur la liste d’Union socialiste.

Typographe lorsqu’il épousa, en 1898 à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) Marie Saillot, employée de commerce, il était employé au moment de son mandat. Les listes nominatives du recensement de 1921 le présentaient comme comptable chez Hotchkiss, sa femme étant couturière et sa fille modiste. Toujours inscrit sur les listes électorales en 1925, il n’apparaissait plus sur les listes nominatives de 1926.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article92311, notice GASPARI Louis, Hippolyte par Claude Pennetier, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 : versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — État civil de Villers-Cotterêts et de Sotteville-les-Rouen. — Journal de Saint-Denis, 6 décembre 1919. — Jean-Paul Brunet, thèse, op. cit., Renseignements recueillis par, Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément