GAUDRY Lucien, Émile

Par Jean Maitron et Claude Pennetier

Né le 8 novembre 1869 à Croisy (Cher), mort en novembre 1937 ; gazier ; syndicaliste CGT puis CGTU.

Marié le 2 juillet 1898 à la mairie du Xe arr. de Paris, Lucien Gaudry était indiqué sur les listes électorales de 1919 à Noisy-le-Sec comme « garçon de recettes ». Il travaillait à la CPDE comme « gazier », en 1922. La section socialiste de Noisy-le-Sec (Seine) lui avait confié la direction de la liste socialiste pour les élections municipales du 30 novembre 1919. Les candidats socialistes recueillirent 1 187 voix de moyenne sur 2 898 suffrages exprimés (40,8 %), ceux de la liste d’Union républicaine 1 543 voix (27 élus) et les membres d’une liste « dissidente » (socialiste ?) 171.

Apparu dans le mouvement syndical de sa profession en 1901, il assista les 23-25 septembre 1920, à Paris au VIe congrès fédéral CGT et fit partie de la commission de contrôle. Il en fut de même au congrès suivant tenu les 23-24 septembre 1921 à Nancy.

Il représenta la Fédération de l’Éclairage au XVIe congrès national de la CGT (Lille, juillet 1921) et peut-être au IIe congrès de la CGTU (Bourges, novembre 1923, — bien que son nom n’apparaisse pas dans le compte rendu. Il avait peut-être été déformé en Faudry). Secrétaire adjoint du syndicat unitaire de la CPDE en avril 1922, il assista au Ier congrès de la Fédération CGTU de l’Éclairage tenu à Saint-Étienne les 24-25 juin 1922. Il siégeait au bureau et à la commission exécutive de la Fédération de l’Éclairage. Voir Émile Baligean*. Il fut réélu à cette même fonction au IIIe congrès de la Fédération, Lyon, 6-7 décembre 1924.

Lucien Gaudry prit sa retraite en mai 1929 et devint secrétaire de la Fédération des petits retraités des services publics de Paris et de la Seine. Ayant retrouvé un emploi, il démissionna le 2 mars 1930 mais reprit par la suite cette fonction qu’il conserva jusqu’en 1935 et la réunification syndicale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article92452, notice GAUDRY Lucien, Émile par Jean Maitron et Claude Pennetier, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 11 septembre 2013.

Par Jean Maitron et Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat. F7/13586, Bourges, novembre 1923. — Arch. Dép. Seine, DM3 ; Versement 10451/76/1, listes électorales. — L’Humanité, 4 avril 1922. — Renseignements fournis par la mairie de Croisy, 30 octobre 1980. — Le Gazier de Paris, 15 juillet 1920, 1er décembre 1937 et juin 1938.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément