GILIS Jean-Marie

Par Claude Pennetier, Georges Portalès

Né le 27 janvier 1881 à Toulouse (Haute-Garonne), mort le 15 juin 1957 ; syndicaliste CGT puis FO de Haute-Garonne.

J.-M. Gilis était en 1914 délégué à l’Union départementale et secrétaire du syndicat CGT des tailleurs d’habits de Toulouse, groupant cent cinquante adhérents. Recréé en novembre 1918 sous le nom de Chambre syndicale CGT des ouvriers tailleurs, pompiers, pompières, giletières et culottières de Toulouse, Gilis en assurait de nouveau le secrétariat en 1929 (soixante-dix-sept adhérents). Voir Maurice Debord, secrétaire adjoint et Joseph Vinsonneau, trésorier. Il participa au conseil d’administration de l’Union départementale CGT en 1934, 1936, 1937 et 1938.

À la scission de fin 1947, Jean-Marie Gilis rejoignit l’union départementale CGT-FO. En juin 1950 , il fut candidat sur la liste d’entente Force Ouvrière pour la défense, l’amélioration et l’indépendance de la sécurité sociale. Il est présenté comme étant l’ex-président de la Caisse primaire « Le Travail ».

Il est décédé le 15 juin 1957

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article93132, notice GILIS Jean-Marie par Claude Pennetier, Georges Portalès, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 21 mai 2013.

Par Claude Pennetier, Georges Portalès

SOURCES : Arch. Nat. F7/13602, rapport du 27 mai 1914. — La Voix des Travailleurs, 11 janvier 1936. — La Voix du Midi, 1937-1938. — Le Midi socialiste, 18 novembre 1934. — Archives de l’UD FO 31 Journal « Travailleurs Force Ouvrière » juin 1950 ; Rapport du XI e congrès de l’UD de mai 1958.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément