GORGET Louis

Par Nicolas Kssis, Gilles Morin

Né le 24 juin 1903 à Paris (Xe arr.) ; ajusteur outilleur ; responsable de la FSGT puis de l’USGT.

Ouvrier à Hispano Suiza, membre du club sportif le CS Belleville, Louis Gorget représentait le courant socialiste dans la comité régional de la région parisienne de la FSGT, au côté de Raymond Goujon. Élu secrétaire « corporatif » au secrétariat général lors du troisième congrès de décembre 1936, il fut renouvelé à ce poste jusqu’à la guerre. Résidant 5, rue d’Annam, XXe, il était encore adhérent du Club sportif de Belleville.
Mobilisé en septembre 1939, il était titulaire des Médailles du Levant, de Syrie, de Silésie.
Il participa pendant l’Occupation au secrétariat du comité régional de l’USGT qui succédait à la FSGT comme trésorier général appointé au comité de l’Ile-de-France et était membre de la commission exécutive de celle-ci. Il fut poursuivi à la Libération pour « abus de confiance ».
Il était en 1942-1943 trésorier général de l’association dite les Campeurs parsiens, qui a été présidé par Roger Foirier*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article93758, notice GORGET Louis par Nicolas Kssis, Gilles Morin, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 11 août 2016.

Par Nicolas Kssis, Gilles Morin

SOURCES : Arch. PPo, 77W572/208885. — Arch. FSGT. — Sport, 1936-1938. — La Vie ouvrière, 1936-1938. — Le Populaire, 1936-1939. 

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément