GOSSET Louise [née DUPUIS Louise]

Par Paul Boulland

Née le 23 mars 1907 à Paris (XIVe arr.), morte le 16 mars 2000 à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie) ; infirmière puis assistante sociale ; militante communiste du Val-de-Marne ; volontaire en Espagne républicaine.

Fille de Charles, Eugène Dupuis, mort en 1912, et de Louise, Marie, Joséphine née Roussel, tous deux infirmiers, Louise Dupuis avait deux frères et deux sœurs. Dans un questionnaire biographie de janvier 1949, elle indiquait avoir suivi une scolarité primaire avant d’être diplômée d’État comme infirmière hospitalière. Elle précisait également avoir été syndiquée à la CGTU à partir de 1924, au syndicat des Métaux. Louise Dupuis adhéra aux Jeunesse communistes en 1925 et exerça des responsabilités locales au sein du 4e rayon des JC en 1928. Elle adhéra au Parti communiste en 1930, année de son mariage avec Jean Gosset, le 30 octobre, à Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne). Elle participait également aux activités de la FST, section basket, à Vitry. Infirmière au dispensaire municipal de Vitry depuis 1930, Louise Gosset fut volontaire en Espagne républicaine de novembre 1936 à mai 1937, tout comme son mari. Sollicitée par le Dr Pierre Rouquès, elle appartint au service sanitaire, au sein de l’équipe de l’auto-chirurgicale n° 1, aux côtés de Gaston Clamamus et des docteurs Henri Chrétien et René Dervaux. Par la suite, son mari rejoignit lui aussi le service des auto-chirurgicales.

Durant l’Occupation, repéré pour son engagement en Espagne, le couple Gosset était surveillé et subit plusieurs visites de police. Ils quittèrent la région parisienne en décembre 1941 pour se réfugier en Haute-Savoie, auprès de la famille Gosset. À nouveau suspectés en Haute-Savoie, ils revinrent à Vitry en novembre 1943.

Louise Gosset réintégra le Parti communiste en 1945 et devint aussitôt responsable à la propagande de la cellule Barbusse de Vitry-sur-Seine. Devenu assistante sociale, après examen, elle travailla au sein de la municipalité de Choisy-le-Roi (Seine, Val-de-Marne).

En 1949, le couple avait un enfant, âgé de dix ans.

En 1978, elle était membre de l’AVER ; elle habitait Thonon (Haute-Savoie).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article93791, notice GOSSET Louise [née DUPUIS Louise] par Paul Boulland, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 17 août 2018.

Par Paul Boulland

SOURCES : Arch. AVER. — RGASPI 545/6/1209. — Arch. de la fédération PCF du Val-de-Marne (dossier biographique daté du 27 février 1948). — Jacotte Neplaz-Bouvet, « Un couple dans la guerre d’Espagne : Louise et Jean Gosset », Cahier de l’Amicale des vétérans de Haute-Savoie du PCF, Novembre 1996. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément