BEZANGER Armand, dit Krouchtchev

Par Vincent Flauraud

Né le 5 juillet 1918 à Espagnac (Corrèze), mort le 5 septembre 1995 à Aurillac (Cantal) ; résistant ; cheminot ; syndicaliste CGT ; membre du comité fédéral du PCF du Cantal (1956-1959 ?).

Fils d’agriculteurs qui furent catholiques non pratiquants, Armand Bezanger, doté du certificat d’études primaires, commença sa carrière professionnelle comme couvreur.
Pendant la guerre, il s’engagea chez les Francs-tireurs et partisans de Corrèze, puis dans la Deuxième armée française. Il fut à ce titre décoré de la médaille de la Résistance et de la croix de guerre.
En 1946, Armand Bézanger devint ouvrier aux ateliers de la SNCF à Aurillac. C’est dans ce cadre que prit corps son engagement syndical. Délégué du personnel de 1951 à 1972, il fut membre du bureau du syndicat CGT des cheminots d’Aurillac en 1957 au moins, et appartint plusieurs années à la commission exécutive de l’Union départementale CGT du Cantal. Il adhéra parallèlement à l’Association des cheminots anciens combattants (ANCAC) et à l’Orphelinat national des chemins de fer (ONCF).
Militant communiste, Armand Bézanger, surnommé Krouchtchev en raison d’une certaine ressemblance physique, siégea aussi au comité fédéral de la fédération PCF du Cantal, à partir de 1956 et jusqu’en 1959 au moins, 1960 au plus tard.
Sportif, il adhéra au Sporting club athlétique aurillacois (SNCF), et à l’Union cycliste aurillacoise, accédant à la présidence de cette association. Il reçut à ces divers titres les médailles de bronze et de vermeil de la Fédération cycliste, et la médaille de chevalier du Mérite cycliste.
Marié avec Jeanne Vert, aide soignante à l’hôpital d’Aurillac, il fut sans enfant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article940, notice BEZANGER Armand, dit Krouchtchev par Vincent Flauraud, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 21 mars 2012.

Par Vincent Flauraud

SOURCES : Témoignage de sa veuve. — Enquête de Gaston Laffaille auprès du syndicat CGT des cheminots à Aurillac.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément