GUIMARD A.

Par Louis Botella

Né vers 1897, mort en janvier 1937 ; ouvrier coiffeur ; syndicaliste CGT, mutualiste et militant socialiste SFIO de la Seine [Paris].

A. Guimard milita pendant vingt ans à la Fédération CGT des Coiffeurs. Il fut délégué au XXIIe congrès confédéral (1933).

Au cours de cette longue période, il assumait différentes fonctions : secrétaire adjoint du syndicat confédéré [CGT] des ouvriers coiffeurs de Paris, secrétaire du comité local des assurances sociales du 12e arrondissement de Paris, secrétaire de l’école professionnelle de la coiffure de Paris (fondée et dirigée par le syndicat), secrétaire du groupe des socialistes du 12e arrondissement originaires de la Nièvre, membre du bureau de la Fédération CGT de la Coiffure, membre de la commission administrative de la CGT...

Il fut à l’origine de la fermeture des salons de coiffure le dimanche au cours des années 1921 à 1923.

Malade depuis quelques années, A. Guimard décéda, au tout début de janvier 1937 à l’hôpital Saint-Antoine à Paris, à l’âge de 40 ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article94344, notice GUIMARD A. par Louis Botella, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 16 février 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Syndicats, janvier 1937. — Compte rendu du XXIIe congrès. — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 11 mars 1929-9 janvier 1937 (BNF-Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément