GUISSET Louis

Par André Balent

Bouchonnier à Maureillas (Pyrénées-Orientales), Louis Guisset naquit dans cette commune le 13 avril 1918. En 1937, 1938 et 1939, il était secrétaire de la cellule communiste de Maureillas. Mobilisé en septembre 1939, il fut inscrit, à la fin de cette année-là, sur la liste des « suspects du point de vue national » dressée par la police, sur ordre du préfet, à l’occasion de la dissolution du Parti communiste.

Plus tard, sans doute après la guerre, Louis Guisset vécut au Boulou (Pyrénées-Orientales). Nous ignorons s’il avait un lien de parenté avec Georges Guisset*. Louis Guisset adhéra également à la CGT. Il représenta le syndicat des ouvriers agricoles de Maureillas au congrès départemental des syndicats confédérés des travailleurs de la terre des Pyrénées-Orientales, tenu à la Bourse du Travail de Perpignan le 17 mai 1936.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article94407, notice GUISSET Louis par André Balent, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

Par André Balent

SOURCES : Arch. Dép. Pyrénées-Orientales, versement du cabinet du Préfet (13 septembre 1951), liasse 169 (dissolution du Parti communiste), liste des « suspects du point de vue national ». — Le Travailleur Catalan, hebdomadaire de la Région catalane du Parti communiste, 12 juin 1937, 9 juillet 1938. — L’Action syndicale, juin 1936. — Renseignements fournis par Madame Henriette Capallère de Maureillas et M. Marcel Rosa de Maureillas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément