HAMAIDE

Par Henri Manceau

Secrétaire du syndicat CGT des ardoisiers de Haybes (Ardennes)

En 1931, Hamaide était secrétaire du syndicat ardoisier de Haybes (Ardennes). Afin de remédier un peu à la très grave crise économique des Ardoisières, il s’opposa au syndicat des Ardoisiers de Fumay que dirigeait Anciaux. Les directions fermèrent les fosses le 6 décembre 1931. Hamaide imagina, à « l’Espérance » de Haybes, de faire travailler les ardoisiers à raison de 30 F par jour, et une semaine sur deux, en utilisant les fonds de la caisse rurale dont il était secrétaire. Ce précédent encouragea les directions à rouvrir les fosses aux mêmes conditions, tandis qu’avant le 6 décembre, le salaire était encore à 38 F. Le syndicat de Fumay accusa Hamaide de collusion avec le patronat. Hamaide, de plus, venait de se présenter aux élections cantonales contre Villeval secrétaire de l’UD-CGT. Au congrès départemental des syndicats ouvriers CGT, le 17 avril 1932, Hamaide fut énergiquement blâmé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article94579, notice HAMAIDE par Henri Manceau, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

Par Henri Manceau

SOURCE : Compte rendu, imprimé, du congrès du 17 avril 1932.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément