HOG

Par Jacques Girault, K. Kunde

Les Hog, instituteurs dans le XVIIIe arrondissement de Paris, militaient au Parti communiste et au Syndicat national.

Hog, candidat, sur la liste « d’Unité confédérale » pour le renouvellement du Conseil syndical de la section départementale, en février 1938, obtint 445 voix sur 2 858 inscrits et ne fut pas élu.

Son épouse, Julie Hog, diffusa activement, pendant la guerre, les publications clandestines, dont L’École laïque.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article95165, notice HOG par Jacques Girault, K. Kunde, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 19 août 2012.

Par Jacques Girault, K. Kunde

SOURCES : L’École du Grand Paris, février-mars 1938. — Renseignements fournis par F. Leriche.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément