WASSERMANN Gérard

Agent auxiliaire du service Exploitation à Paris-Saint-Lazare ; militant d’extrême-gauche ; renvoyé en raison de ses activités politiques.

Agent auxiliaire du service Exploitation à Paris-Saint-Lazare, Gérard Wassermann, militant d’extrême-gauche, fut licencié le 19 janvier 1971 en raison d’une « faute professionnelle (retard à la prise de service) », en même temps que deux autres militants, Anne Coquelin et Serge Resnikow.
Selon la police, ils s’étaient « en fait signalés pour avoir effectué une intense propagande en faveur du ’Secours rouge’ A de nombreuses reprises, ils ont participé à l’apposition d’affiches et lors de leur service de ramassage de billets, ils portaient fréquemment à la boutonnière un portrait de Mao Tse Toung. Par ailleurs, dans un tract qu’ils ont récemment distribué, des propos malveillants étaient exprimés contre le chef de gare principal. Tous trois sont connus de nos services en raison de leur activité politique. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9528, notice WASSERMANN Gérard, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 2 janvier 2012.

SOURCE : Arch. PPo, SNCF S30.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément