HUART Roger, René

Par Didier Senécal

Né le 7 novembre 1905 à Souvigné (Indre-et-Loire), mort en déportation le 14 septembre 1942 ; ouvrier des lignes PTT ; militant communiste et syndicaliste d’Indre-et-Loire.

Fils d’un charron et d’une ménagère, titulaire du CEP, après avoir travaillé à la campagne jusqu’à son service militaire, Roger Huart entra aux PTT de Tours en 1926 et milita alors au syndicat unitaire. Il adhéra au Parti communiste en 1934 et devint secrétaire de la section (rayon) de Tours en 1937. Secrétaire régional adjoint du PC en 1937 et 1938, il fut délégué au congrès d’Arles (1937). Il fut candidat aux élections cantonales de Richelieu en 1937 et en mai 1939. À cette époque il était encore secrétaire de la section de Tours et membre du bureau régional du PC.

Lecteur, il écrivait en 1938 : depuis 6 ans travaille sur la révolution russe "en suivant automatiquement ces ouvrages au fur et à mesure de leur réalisation"


Marié à Tours avec Odette, Madeleine Boutreux, couturière, le 20 octobre 1928, Roger Huart mourut le 14 septembre 1942 à Birkenau (Pologne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article95309, notice HUART Roger, René par Didier Senécal, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 13 février 2011.

Par Didier Senécal

SOURCES : RGASPI, 495 270 3758, autobiographie, Tours, le 22/8/1937, classé A. — La Voix du Peuple de Touraine, 1937-1939. — État civil de Souvigné.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément