HUGON Élie, Jean, Claudins

Né le 27 mai 1897 à Cran-Gévrier (Haute-Savoie), mort le 12 octobre 1969 à Annemasse (Haute-Savoie), typographe, syndicaliste (CGTU), communiste.

Né à Gévrier, aujourd’hui Cran-Gévrier (Haute-Savoie), le 27 mai 1897, ouvrier typographe, Hugon était, en 1922, secrétaire de l’UL-CGTU de Gévrier (en 1923, il est dit trésorier — voir Barjon*). Selon le rapport du commissaire spécial d’Annemasse du 9 mai 1922, l’UD-CGTU de Haute-Savoie groupait alors 1 875 adhérents ainsi répartis : 115 cheminots, 80 instituteurs, 30 typographes, 500 ouvriers du Bâtiment, 300 ouvriers métallurgistes et de l’horlogerie, 850 agriculteurs et professions similaires. Et le commissaire ajoutait : « Il faut attribuer ce résultat à la propagande active et incessante à laquelle se livrent les instituteurs communistes. » Et de noter notamment l’influence acquise par J. Songeon* grâce à « sa création de coopératives agricoles ».

Le 8 octobre 1922, Hugon assista au congrès de Haute-Savoie du Parti communiste réuni à Annecy. Voir F. Gras*.

En 1924, Jean Hugon était trésorier de la section typographie des travailleurs du Livre adhérant à la CGTU, de l’imprimerie Grandchamp à Annemasse où il travaillait, Joannès Barjon étant secrétaire.

Il mourut à Annemasse (Haute-Savoie) le 12 octobre 1969.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article95387, notice HUGON Élie, Jean, Claudins , version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 14 janvier 2017.

SOURCES : Arch. Nat., F7/13015 et F7/13754, rapport du 14 février 1924. — État civil Cran-Gévrier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément