WENDLING Pierre

Par Pierre Schill

Né le 12 novembre 1896 à Folpersviller (Lorraine annexée), mort le 2 janvier 1945 au camp de concentration de Flossenburg (Allemagne) ; cheminot à la Société des chemins de fer d’Alsace-Lorraine ; résistant.

Pierre Wendling fut candidat aux élections municipales des 5 et 12 mai 1929 à Sarreinsming (Moselle). Il obtint au second tour 16 voix sur 202 suffrages exprimés et ne fut pas élu.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fit partie du groupe de résistance « Mario », le plus important du département de la Moselle, alors annexée à l’Allemagne. Ce groupe affilié au mouvement de résistance communiste Front national avait été mis sur pied, au cours de l’été 1941, par l’instituteur messin Jean Burger, aidé de Charles Hoeffel et de Georges Wodli. Son activité clandestine lui valut d’être arrêté par la Gestapo le 7 septembre 1944 à son domicile et d’être emprisonné au Sonderlager de Neue Bremm près de Sarrebruck (Allemagne) avant d’être déporté au camp de Flossenburg, où il mourut le 2 janvier 1945. Il obtint à titre posthume le titre de déporté politique.
Marié le 27 avril 1919 à Sarreinsming (Moselle) avec Catherine Binger, il fut père de deux enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9541, notice WENDLING Pierre par Pierre Schill, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 14 janvier 2012.

Par Pierre Schill

SOURCES : Arch. Dép. Moselle, 303 M 151. — Léon Burger, Le Groupe « Mario », une page de la Résistance lorraine, Metz, Imprimerie Louis Hellenbrand, 1965, 194 p. — Etat-civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément