ZEDER Lucien, Nicolas

Par Jean-Pierre Kintz

Né le 6 décembre 1902 à Riedisheim (Basse-Alsace, Alsace-Lorraine), mort le 28 avril 1951 à Strasbourg -bas-Rhin) ; cheminot ; militant syndicaliste ; militant du Parti populaire alsacien, puis du MRP après la Libération ; conseiller municipal.

Né dans une famille catholique de six enfants, dont Joseph Zeder et deux filles qui entrèrent au carmel, Lucien Zeder, après l’école primaire, fit ses études au gymnase épiscopal. Après la mort de son père en 1920, il devint aide de bureau puis entra comme stagiaire aux ateliers des chemins de fer à Bischheim. Après son service militaire (1922-1923), il y fut réintégré à l’issue d’un examen.
Adhérent du syndicat indépendant des cheminots d’Alsace et de Lorraine, Lucien Zeder devint secrétaire de la section locale. En 1929, il était responsable du bureau de renseignement et, en 1939, entra au Comité central de l’Union des syndicats chrétiens d’Alsace et de Lorraine. De 1932 à 1938, il fut vice-président du cercle des hommes de la paroisse Saint-Laurent de Bischheim, s’occupant d’œuvres caritatives. Militant du Parti populaire alsacien en 1930, il en fut le trésorier pour le canton de Schiltigheim à partir de 1935.
Après la Seconde Guerre mondiale, Lucien Zeder entra au conseil municipal de Bischheim sur une liste MRP. Il était correspondant local du journal Le Nouvel Alsacien.

Il s’était marié le 15 avril 1929 à Bischeim avec Georgette Leopoldes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9596, notice ZEDER Lucien, Nicolas par Jean-Pierre Kintz, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 16 avril 2012.

Par Jean-Pierre Kintz

SOURCES : Revue des cheminots d’Alsace et de Lorraine, 1er juillet 1946, 1er juin 1951 et 1er décembre 1959. — Renseignements communiqués par son neveu, Jean-Pierre Zeder (28 septembre 2002) et sa fille, Bernadette Schmitt (14 octobre 2002).— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément