ABELA Mathieu [Dictionnaire Algérie]

Par Louis Botella

Contrôleur technique au chemin de fer ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) du Constantinois (Algérie).

Contrôleur technique adjoint au service de la voie à Souk-Ahras (Algérie), Mathieu Abela représenta le syndicat CGT des cheminots de cette commune lors du congrès confédéral CGT de septembre 1935. Il figura, en octobre 1936, sur la liste des candidats présentés par la CGT lors de l’élection des membres du Conseil supérieur des chemins de fer en Algérie.

Toujours cheminot dans la même résidence ferroviaire, il fut, en juin 1949, membre fondateur de l’Union locale des syndicats FO et membre du bureau de l’Union départementale FO de Constantine.

En octobre 1953, alors sous-chef de bureau à Souk-Ahras, il fut présenté par son organisation lors des élections professionnelles.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9632, notice ABELA Mathieu [Dictionnaire Algérie] par Louis Botella, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 12 septembre 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Compte rendu du congrès confédéral CGT de 1935. — Le Cheminot Algérien, organe officiel de l’Union d’Algérie [CGTU puis CGT], octobre 1936 (BNF Gallica). — Le Rail algérien, organe de l’Union FO des syndicats de cheminots d’Algérie, octobre 1953 (BNF GR FOL-JO-6893). — Arch. Wilaya de Constantine. — Le Rail syndicaliste, juin 1949. — Louis Botella, FO chez les cheminots de la Libération à 1954. La voie de l’indépendance, Saint-Jean-des-Mauvrets, Le Petit Pavé, 2002, 489 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément