ACCUSANO Émile

Par Jacques Girault

Né le 30 mai 1908 à La Garde (Var), mort le 15 avril 1976 à La Garde ; serrurier ; militant socialiste puis communiste du Var ; conseiller municipal de La Garde.

Fils d’un serrurier, Émile Accusano, artisan serrurier à La Garde, devint conseiller municipal socialiste SFIO, lors de l’élection complémentaire du 25 février 1934, avec 430 voix sur 943 inscrits. Il fut réélu, le 5 mai 1935, sur la liste « socialiste et d’intérêt local », avec 548 voix. Membre de la commission de la fête locale, mobilisé au début de la guerre, il fut prisonnier pendant toute la guerre.
Il ne fut pas renommé à la Libération.
Son père Charles, Louis, Barthélémy Accusano [27 janvier 1883 à Toulon (Var)- 14 novembre 1951 à La Garde, marié en juin 1907 à La Garde), retraité, au titre de la CGT, figura, le 22 septembre 1944, parmi les membres de la délégation présentée par l’ancien maire Michel Zunino, regroupant des militants ayant mené une « action dans les divers mouvements de la Résistance ». Il fit partie de la commission des sinistrés et ne fut pas candidat aux élections municipales de mai 1945.
Émile Accusano, passé au Parti communiste français, retrouva le conseil municipal aux élections de 1953.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9655, notice ACCUSANO Émile par Jacques Girault, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 26 septembre 2018.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 2 M 7 32 1, 35 2 ; 18 M 92 ; 3 Z 2 14. — Arch. Com. La Garde.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément