JOUVE Henri, Augustin

Par Jean-Michel Gaillard

Né le 17 avril 1911 à La Grand’Combe (Gard) ; ouvrier mineur ; militant syndicaliste et communiste du Gard.

Né dans une famille de mineurs, Henri Jouve poursuivit ses études jusqu’au niveau du Certificat d’études puis entra à treize ans comme manœuvre mineur à la Compagnie des Mines de La Grand’Combe. De 1926 à 1930, il exerça un grand nombre de métiers (manœuvre maçon, terrassier, ouvrier agricole) avant de revenir à La Grand’Combe comme mineur en 1930.

Il avait adhéré entre temps, en 1927, aux Jeunesses Communistes et devint secrétaire des jeunes syndiqués CGT, puis secrétaire du Cercle des jeunes communistes de La Grand’Combe après 1930. Entré à la CGT après la réunification, il devint, en 1936, secrétaire des Jeunes syndiqués CGT, puis secrétaire adjoint de l’Union locale avant la guerre. Membre du PCF, il suivit en 1936 les cours de l’école de section et participa à toutes les réunions locales et régionales de son parti et de son syndicat tout en écrivant dans La Tribune des mineurs du Gard.

Il épousa, à La Grand’Combe, le 10 juillet 1935, Emma, Juliette Martel.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article97032, notice JOUVE Henri, Augustin par Jean-Michel Gaillard, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 7 juillet 2011.

Par Jean-Michel Gaillard

SOURCES : Interview personnelle. — La Tribune des mineurs du Gard. — Extrait des actes de l’état civil, La Grand’Combe, décembre 1986 (pas d’indication du décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément