JUANCHIC Joseph (ou JUANCHICH Joseph)

Par André Balent

Ouvrier agricole à Pollestres (Pyrénées-Orientales), marié à une institutrice, Joseph Juanchich fut un des responsables du syndicat des ouvriers agricoles (CGTU puis CGT). Le 9 août 1936, il assista au congrès départemental des syndicats CGT des ouvriers agricoles (voir Farré Ulysse*). En janvier 1939, il fut délégué du canton de Thuir au congrès de la section fédérale des travailleurs de l’agriculture des Pyrénées-Orientales (CGT).

Il fut, avant 1939, secrétaire de la cellule communiste de Pollestres. D’après Joseph Guisset*, un des principaux dirigeants du rayon communiste de Perpignan entre 1928 et 1934, Joseph Juanchic aurait participé à la constitution de la cellule de Pollestres, avec un militant de cette localité, Auguste Puig, vers 1929 ou 1930, au moment de la réorganisation du rayon de Perpignan. Toutefois, le préfet des Pyrénées-Orientales, dans ses rapports du 21 juin 1932 et du 28 décembre 1934, ne mentionne pas l’existence d’organisation communiste à Pollestres. Il se peut que la cellule de Pollestres, si elle a été effectivement créée en 1929-1930, ait disparu pendant quelques années et que des militants isolés, comme Joseph Juanchic, aient été rattachés directement à la cellule de Perpignan.

Après la Seconde Guerre mondiale, Joseph Juanchic quitta Pollestres et s’installa à Perpignan.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article97054, notice JUANCHIC Joseph (ou JUANCHICH Joseph) par André Balent, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

Par André Balent

SOURCES : Arch. Dép. Pyrénées-Orientales, versement du cabinet du préfet (13 septembre 1951), liasses 64, 177. — L’Action syndicale, août-septembre 1936. — Le Travailleur Catalan, 21 janvier 1939. — Interviews de M. Joseph Guisset, de M. Émile Lassale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable