KLEHAMMER M.

Ouvrier métallurgiste ; syndicaliste CGT de la Seine [Val-de-Marne]

En 1931, Kleammer représenta le syndicat des mécaniciens de Paris au congrès de la Fédération confédérée des Métaux. Lors du débat sur l’unité syndicale, il déclara : « Je pense qu’il ne faut pas de sanctions, qu’il ne faut pas imposer des conditions à nos camarades. Je suis d’accord avec Dolker pour demander que l’on retire tout ce qui aurait un caractère de sanctions. » À la veille de la réunification, il appartenait à la commission de contrôle fédérale.

Lors de cette réunification, il fit partie de la commission de contrôle paritaire de la Fédération des Métaux (voir Boyer*).

Il était, depuis septembre 1934 au moins, le secrétaire du centre syndical de propagande de la CGT pour le secteur de Charenton [Charenton-le-Pont].

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article97367, notice KLEHAMMER M., version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 12 avril 2020.

SOURCE : Comptes rendus des congrès. — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 9 septembre-12 novembre 1934 (BNF-Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément