AHR Jean

Par Pierre Schill

Né vers la fin du XIXe siècle ; mineur au puits Saint-Charles des Houillères de Petite-Rosselle (Moselle) ; homme de confiance de la houillère à partir de 1945 ; membre du syndicat des mineurs CGT.

Le 18 décembre 1934, Jean Ahr fut candidat commun des syndicats mineurs CGT et CGTU aux élections des délégués à la sécurité (Sicherheitsmann) du puits Saint-Charles des mines de Petite-Rosselle (Moselle). Il se présenta au poste de délégué suppléant.
Il anima la grève de la fin avril 1937 aux Houillères de Petite-Rosselle.
À la Libération, Jean Ahr faisait partie de la commission d’épuration des puits Saint-Charles et Saint-Joseph des Houillères de Petite-Rosselle. Il fut élu le 19 décembre 1945, homme de confiance (Vertrauensmann) du puits Saint-Charles. Candidat de la CGT, il fut élu en obtenant 71,1 % des suffrages exprimés.
Il participa de manière active à la grève qui toucha les houillères lorraines en octobre 1948. Son activisme lui valut d’être renvoyé le 9 novembre 1948. La direction des Houillères du Bassin de Lorraine (HBL) accepta finalement de le réembaucher à compter du 4 janvier 1949.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9738, notice AHR Jean par Pierre Schill, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 10 octobre 2008.

Par Pierre Schill

SOURCES : Arch. Houillères du Bassin de Lorraine, Vt233-B128, B130 et B151 ; Vt323-B20 et B26.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément