KNOBLAUCH Paul

Originaire de Ludres (Meurthe-et-Moselle) où son père était, en 1919, secrétaire du syndicat des mineurs, Paul Knoblauch travaillait à la mine de Joudreville. Membre du comité syndical et secrétaire du groupe de la Libre pensée de Bouligny (Meuse), il mourut, en juin 1932, à l’âge de trente ans.

Un Alcide Knoblauch, « connu comme professant des idées subversives » selon les services de police, fut licencié de la mine du Bois du Four à Sexey-aux-Forges (Meurthe-et-Moselle) en juillet 1927 pour son attitude vis-à-vis du directeur à qui il demandait l’embauche de son frère. La grève qui s’ensuivit fut un échec.

S’agit-il de deux frères ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article97414, notice KNOBLAUCH Paul , version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle, 10 M 60. — Le Réveil ouvrier, 2 juillet 1932.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément