KROB Émile

Par Jean Maitron et Claude Pennetier

Né le 24 avril 1898 à Paris, domicilié dans le XIe arr., marié, père d’un enfant né en 1929, Émile Krob était instituteur à l’école des garçons de la rue des Boulets (XIe arr.). Trésorier du syndicat de l’enseignement laïque de la Seine (Fédération unitaire de l’enseignement) en 1927, il devint secrétaire administratif et gérant du bulletin Les Semailles, le 8 novembre 1928 (voir Eugène Blaise*, secrétaire général). Il était, en 1929-1930, secrétaire de la commission d’organisation et de lutte contre les dangers de guerre, pour son syndicat. La police l’avait interpellé le 1er Mai 1929 à la permanence syndicale installée pour le pointage des cartes des grévistes. En 1930, la Fédération unitaire de l’enseignement le citait parmi les militants déplacés d’office.

Émile Krob était membre du 2e rayon communiste de la Région parisienne. Il se présenta sur la liste « d’Unité confédérale » — où se retrouvaient entre autres les militants communistes — lors des élections pour le renouvellement du conseil syndical de la section départementale qui eurent lieu en février 1938. Il obtint 453 voix sur 2 858 et ne fut pas élu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article97474, notice KROB Émile par Jean Maitron et Claude Pennetier, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

Par Jean Maitron et Claude Pennetier

SOURCES : Arch. PPo. 304, avril 1930. — Les Semailles, novembre-décembre 1928. — E. Bernard, L. Bouët, M. Dommanget et G. Serret, Le Syndicalisme dans l’enseignement, op. cit., p. 156. — L’École du Grand Paris, n° 5, février-mars 1939. — Note de K. Knude.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément