BIGUGLIA Paul, Hyacinthe, Joseph

Par Louis Botella

Né le 6 avril 1928 à Furiani (Corse, Haute-Corse), mort le 13 avril 2000 à Ollioulles (Var) ; secrétaire de l’Union Méditerranée de la Fédération FO des cheminots (1964-1970), puis militant de la CFDT.

Commis en gare de Toulon (Var), Paul Biguglia fut élu, en octobre 1964, en remplacement d’Auguste Corbières, deuxième permanent de l’Union Méditerranée de la Fédération FO des cheminots. En raison de la réduction du nombre de permanents syndicaux imposée par la SNCF, le poste de deuxième secrétaire permanent fut supprimé malgré l’opposition de l’Union Méditerranée. Paul Biguglia fut alors désigné par les instances fédérales comme délégué fédéral, tout en conservant son mandat de secrétaire de son union. Ce dernier mandat fut renouvelé en juin 1967 et en novembre 1969. Il fut également, à partir de 1967, membre du conseil national de sa fédération.
Il exprima à de nombreuses reprises, notamment lors des congrès fédéraux et confédéraux, une position différente de celle de la majorité fédérale ou confédérale. Lors du conseil national de mai 1963, chargé de procéder à l’élection d’un nouveau secrétaire général, en remplacement de Fernand Laurent démissionnaire, et d’un secrétaire fédéral, Paul Biguglia, alors secrétaire adjoint du syndicat de Toulon, fut candidat au poste de secrétaire fédéral. Il obtint une voix sur 79 exprimés (18 bulletins nuls furent recensés) contre 65 pour Maurice Dupont, élu, 6 pour Maxime Bouda et autant pour André Mourlanne, une pour Noël Eliot.
Finalement, il annonça au début de 1970 sa décision de cesser toutes ses responsabilités syndicales et de quitter Force ouvrière pour rejoindre la CFDT, tout en doutant, lors du congrès fédéral FO de juin 1964, de sa capacité d’évoluer et de maintenir son unité interne.
Paul Biguglia adhéra alors à la CFDT : en 1973 il travaillait au Sernam à Toulon et était le président du syndicat des cheminots de Toulon ; lors du 32ème congrès fédéral d’avril 1973 à Saint-Etienne, il fut candidat au conseil fédéral, mais ne fut pas élu.

Robert Biguglia, également commis en gare de Toulon, représenta le syndicat FO des cheminots de cette commune au congrès de la Fédération, tenu en juin 1964 à Clichy (Hauts-de-Seine). A-t-il un lien de parenté avec Paul Biguglia ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article975, notice BIGUGLIA Paul, Hyacinthe, Joseph par Louis Botella, version mise en ligne le 16 janvier 2018, dernière modification le 11 mai 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots. — Le Rail syndicaliste, 1964-1969. — Comptes rendus des congrès confédéraux de la CGT-FO de 1963, 1966 et de 1969. — Informations transmises en 2002 par Roland Court. — Arch. CFDT. —Notes de Michel Gorand. — État civil de San Nicolao : recherches infructueuses. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément