BABINGER André

Par Justinien Raymond

Né le 8 janvier 1875 à Paris ; militant socialiste à Paris et à Saint-Maur ; syndicaliste et coopérateur.

Né de parents « communards », dans une famille nombreuse, André Babinger poursuivit néanmoins ses études jusqu’à l’âge de dix-huit ans et devint comptable d’usine. Après son service militaire, il s’établit petit commerçant jusqu’à la guerre de 1914 à 1918 qui le mobilisa de bout en bout et l’envoya notamment à l’armée d’Orient. À son retour, il fut employé à l’Union des coopérateurs.

Il ne cessa pas de se donner au mouvement socialiste depuis son adhésion, en 1889, au groupe Marat du XXe arr. de Paris. Après la scission de la FTSF, il fut militant du Parti ouvrier socialiste révolutionnaire à Saint-Maur. Au début du XXe siècle, il rejoignit le Parti socialiste de France, puis le parti unifié SFIO. Au cours de l’année 1909, A. Babinger, de Saint-Maur (Saint-Maur-des-Fossés, département de la Seine, aujourd’hui Val-de-Marne), collaborait à La Voix socialiste et était membre de la commission exécutive de l’Union cantonale de Saint-Maur du Parti socialiste SFIO.

En 1925, Babinger était le secrétaire de la section socialiste du XVe arrondissement de Paris. Au premier tour de scrutin des élections législatives de 1928, candidat socialiste SFIO, dans la première circonscription du XVe arr., il recueillit 1 627 voix (7,1 % des 22 928 électeurs inscrits), le candidat de droite d’Aramon l’emportant au second tour. Candidat au conseil municipal dans le même arrondissement dans le quartier de Javel, il obtint 565 voix (9 319 inscrits, 8 384 votants), en mai 1935.

En 1938, André Babinger était membre du Parti socialiste ouvrier et paysan (PSOP), au sein de la section du XVe arrondissement de Paris. Il était le secrétaire du groupe du quartier Saint-Lambert. En mars 1939, le journal du PSOP salua ses « cinquante ans de militantisme ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article97531, notice BABINGER André par Justinien Raymond, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 28 août 2021.

Par Justinien Raymond

SOURCES : La République sociale, organe SFIO du XVe arr., 20 avril 1935. — G. Lachapelle, Les Élections législatives des 22 et 29 avril 1928. — La Voix socialiste, organe des sections du Parti socialiste SFIO de la 2e circonscription de Sceaux, 16 avril, 7 mai, 23 octobre 1909. — Juin 36, 14 octobre 1938 et 3 mars 1939. — Notes de Louis Botella et de Julien Chuzeville.

ICONOGRAPHIE : Juin 36, 3 mars 1939.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément