ALASSEUR Henri, Eugène

Par Louis Botella

Né le 19 avril 1906 à Moulins-sur-Allier (Allier), mort le 22 avril 1989 à Riom (Puy-de-Dôme) ; chef de brigade d’ouvriers ; syndicaliste CGT puis FO du Puy-de-Dôme, trésorier du syndicat des cheminots FO de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) de 1948 à 1961, membre du comité technique national de la Section technique nationale Service Électrique et Signalisation au titre de l’Union Sud-Est.

Fils d’un ouvrier des télégraphes et d’une culottière, Henri Alasseur était depuis avril 1935 au moins, membre du comité du syndicat CGT du service électrique au sein de l’Union des syndicats CGT de cheminots du réseau du PLM (Paris-Lyon-Méditerranée) ; fonction qu’il occupait encore en mars 1938.

En octobre de la même année, il figura sur la liste des candidats présentés par la CGT lors des élections professionnelles. Il était alors surveillant du service électrique à l’atelier régional de Clermont-Ferrand.

Chef de brigade d’ouvriers au Service Électrique et signalisation à Clermont-Ferrand, quitta la CGT pour participer à la création du groupe du Comité d’action syndicaliste (CAS) de cette localité. Il fut élu trésorier de ce groupe puis il devint le 6 janvier 1948 trésorier général du syndicat FO nouvellement créé. Il conserva, très probablement, cette fonction jusqu’à son départ à la retraite en 1961. À plusieurs reprises, la presse fédérale le mentionna avec cette qualité. Ce fut le cas, pour la dernière fois, en mars 1961.

En juin 1948, la Fédération FO des cheminots le présenta comme candidat titulaire pour l’élection des représentants du personnel au conseil d’administration de la Caisse de prévoyance de la SNCF.

Henri Alasseur fut désigné en mai 1949 comme membre du comité technique national de la Section technique nationale Service Électrique et signalisation (SES), au titre de l’Union Sud-Est.

Henri Alasseur fut élu, en mai 1954 à Toulouse, membre titulaire du conseil national de la fédération, puis membre suppléant de cette instance lors des congrès de l’Union Sud-Est de juin 1956 à Mulhouse et d’avril 1958 à Nevers.
Il s’était marié en septembre 1937 à Freignat [?] (Allier) avec Suzanne Mignat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9774, notice ALASSEUR Henri, Eugène par Louis Botella, version mise en ligne le 2 janvier 2019, dernière modification le 2 janvier 2019.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Mun. Clermont-Ferrand. — Le Cheminot Syndicaliste, organe de l’Union de syndicats du PLM puis du Sud-est, 10 avril 1935, 25 mars 936, 10 mars, 10 octobre 1938 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Le Rail syndicaliste, 1947-1961. — Le Cheminot du Sud-Est (FO), 1955-1958. — Louis Botella, FO chez les cheminots. De la Libération à 1954, Saint-Jean-des-Mauvrets, Éditions Le Petit Pavé, septembre 2002. — Notes de Marie-Louise Goergen. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément