ALBA Georges, Louis, François

Par Louis Botella, Michel Dreyfus

Né le 31 mars 1920 à Pamiers (Ariège), mort le 3 septembre 1991 à Brive-la-Gaillarde (Corrèze) ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de la Corrèze.

D’origine ariègeoise, Georges Alba était le fils de Jean Alba, employé aux chemins de fer, et de Marie Barthe, tailleuse. Il fut joueur de rugby.

En 1950, appartenant à la branche des services publics et de santé, il était secrétaire général de l’Union départementale Force ouvrière de Corrèze, en prenant la suite, très probablement de Jean Rouzier. Toujours secrétaire général de cette instance, Georges Alba entretint une correspondance avec Roger Marçot en septembre 1956, janvier 1957 et février 1959.
Georges Alba exerça cette responsabilité jusqu’en 1971 ou 1972, après avoir présenté le rapport moral au 15e congrès de l’UD de Corrèze tenu fin 1970, où il demanda alors que son mandat ne soit pas renouvelé.

Il épousa Odette Tarvenier le 17 août 1946 à Brive-la-Gaillarde.

Une rue de Brive porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9776, notice ALBA Georges, Louis, François par Louis Botella, Michel Dreyfus, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 1er avril 2014.

Par Louis Botella, Michel Dreyfus

SOURCES : www.histariege.com/personnalites. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 13 avril 1950, 28 mai 1953, FO Hebdo, 9 décembre 1970. — Fonds Roger Marçot, information fournie par Gilles Morin. — Comptes rendus des congrès confédéraux FO de 1950 à 1969. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément