BANCEL Louis, Joseph

Par Daniel Grason, Jean Maitron, Rémi Skoutelsky

Né le 19 septembre 1912 à Moutiers canton de Briey (Meurthe-et-Moselle), mort le 10 octobre 1990 ; paveur ; communiste ; volontaire en Espagne républicaine ; domicilié à Villeurbanne (Rhône), puis en Région parisienne.

Fils de mineur, Louis Bancel alla à l’école primaire jusqu’à douze ans et demi. Il travailla chez des paysans. Il a été ensuite employé comme paveur par la municipalité de Villeurbanne (Rhône), où il habitait. Syndiqué depuis 1929 et membre du Parti communiste depuis mai 1935, il se porta volontaire en Espagne républicaine à la fin octobre 1936. Un groupe partit de la gare de Perrache jusqu’à Perpignan (Pyrénées-Orientales).
Il servit successivement dans une compagnie de génie du bataillon « André-Marty  » de la 13e Brigade internationale, le groupe d’artillerie Luxemburg et une batterie anti-tanks d’une unité espagnole. Il participa aux combats de la cité universitaire, combattit sur les fronts de Jarama, d’Aragon, de Saragosse, Guadalajara, sur l’Ebre dans la 45e Division commandée par le général Lister. Deux villeurbannais furent tués Jacquemin et le conseiller municipal Goux. Dans son autobiographie il témoigna de l’âpreté des combats.
Rapatrié après novembre 1938, il reprenait son travail à la mairie de Villeurbanne. Il participa aux campagnes de solidarité avec les républicains espagnols. Mobilisé lors de la Seconde Guerre mondiale, il a été démobilisé en juillet 1940 à Grenoble (Isère).
Il fut requis de 1942 à 1945 par le Service du travail obligatoire (S.T.O.), travailla en dernier lieu à Hambourg où il fut libéré en avril 1945 par l’armée américaine. Il quitta Villeurbanne pour la Région parisienne, travailla vingt-cinq ans à l’usine Renault à Boulogne-Billancourt.
En 1978, il participa à un voyage des anciens d’Espagne sur les lieux des combats.
Il mourut le 10 octobre 1990.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article97822, notice BANCEL Louis, Joseph par Daniel Grason, Jean Maitron, Rémi Skoutelsky , version mise en ligne le 23 février 2021, dernière modification le 23 février 2021.

Par Daniel Grason, Jean Maitron, Rémi Skoutelsky

SOURCES : Arch. RGASPI, Moscou, 545.6.1038, fiches individuelles, 31 décembre 1937 ; RGASPI 545.6.1038, Inventaire des Brigadistes de nationalité française au 3 mai 1938. — Arch. AVER — Arch. G.C.S., Vinaroz 8/1. – État civil non consultable.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément