ALBERT Dieudonné

Par Jean Sagnes

Né le 25 mai 1916 à Cueva de Vinroma (Espagne), mort le 6 décembre 1988 à Béziers (Hérault) ; coiffeur et diverses professions ; volontaire en Espagne républicaine ; militant communiste de l’Hérault ; résistant.

Originaire d’Agde (Hérault), mais né en Espagne et de nationalité espagnole, Dieudonné Albert exerça diverses professions dont celle de coiffeur. Membre du Parti communiste, il s’engagea dans les Brigades internationales durant la guerre d’Espagne qu’il fit comme lieutenant. Il revint en France au début de 1939.

Très actif, Dieudonné Albert prit bientôt part à la Résistance armée dans les rangs des FTPF et en 1944 il était commandant de cette formation pour le département de l’Hérault sous le nom de « commandant Simon ». En août 1944, il devint commandant adjoint des FFI de l’Hérault. Il commanda, en 1945, la caserne La Marseillaise à Béziers.

De 1945 à 1948 environ, Dieudonné Albert fut membre du comité fédéral de la Fédération communiste de l’Hérault. Il eut ensuite, durant quelques années, des responsabilités au sein du Parti communiste espagnol clandestin car il était toujours de nationalité espagnole puis milita au sein de l’Association républicaine des anciens combattants (ARAC).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9792, notice ALBERT Dieudonné par Jean Sagnes, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 21 janvier 2009.

Par Jean Sagnes

SOURCES : Le Travailleur du Languedoc, 1945-1948. — Interview d’Étienne Fabre à Béziers. — Notes de Rémi Skoutelsky.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément